Drame en Libye 🛑 Plus de 400 migrants dĂ©cĂ©dĂ©s dans les inondations…

0
693

Quatre cent trente personnes immigrĂ©es sont dĂ©cĂ©dĂ©es dans les inondations en Libye survenues la semaine dernière, selon un premier bilan communiquĂ© par les Nations Unies et basĂ© sur les remontĂ©es des hĂ´pitaux. Plus de 100 000 exilĂ©s vivaient dans les zones actuellement sinistrĂ©es, d’après l’Organisation internationale pour les migrations.

Plus de 400 migrants sont morts dans les inondations qui ont frappĂ© l’est de la Libye la semaine dernière, selon l’Organisation mondiale de la santĂ© des Nations Unies (OMS), qui se base sur les remontĂ©es des hĂ´pitaux.

Ahmed Hamza, prĂ©sident du Conseil libyen des droits de l’homme, a indiquĂ© que le bilan des victimes s’Ă©levait Ă  430 personnes immigrĂ©es prĂ©cisĂ©ment, dans des propos rapportĂ©s par l’agence de presse Reuters. Celles-ci sont majoritairement de nationalitĂ© syrienne, soudanaise et tchadienne.

D’après l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), plus de 100 000 migrants vivaient dans les zones touchĂ©es par les inondations, dont plus de 8 000 dans la ville de Derna, ville cĂ´tière de la MĂ©diterranĂ©e comptant plus de 100 000 habitants.

Dizaine de milliers de morts, selon l’ONU : un bilan encore incertainCes chiffres concernant les personnes immigrĂ©es, relayĂ©s par l’OMS, proviennent de l’analyse de 4 000 dĂ©cès officiellement enregistrĂ©s par les hĂ´pitaux libyens. Ils ne sont donc que provisoires, puisque le bilan total des victimes, encore incertain, apparaĂ®t bien plus lourd.

Le 16 septembre, le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) avait estimĂ© que pas moins de 11 300 personnes Ă©taient dĂ©cĂ©dĂ©es Ă  cause des inondations dans la seule ville de Derna. Et plus de 10 000 personnes sont toujours portĂ©es disparues. Les inondations auraient aussi fait au moins 170 morts dans d’autres localitĂ©s de l’est de la Libye, toujours d’après l’OCHA.

Cependant, ce bilan reste contestĂ© par le Croissant rouge libyen, qui prĂ©fère rester prudent avant d’avancer des chiffres qui “ajoutent Ă  la confusion, Ă  la dĂ©tresse des familles des disparus”, selon le porte-parole Tawfik al Shukri.

Le 16 septembre, le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) avait estimĂ© que pas moins de 11 300 personnes Ă©taient dĂ©cĂ©dĂ©es Ă  cause des inondations dans la seule ville de Derna. Et plus de 10 000 personnes sont toujours portĂ©es disparues. Les inondations auraient aussi fait au moins 170 morts dans d’autres localitĂ©s de l’est de la Libye, toujours d’après l’OCHA.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here