L’incroyable histoire de ces filles 🛑 Pour trouver un mari, elles reçoivent des coups de fouet (Photos)

0
506

Pour prouver leur amour, les femmes Ethiopiennes de la tribu Hamar sont capables de faire couler leur sang en demandant aux hommes de les fouetter. D’après Arène Double, selon une vielle tradition, elles doivent recevoir des coups de fouets des hommes qu’elles aiment, appelés “les Maz”. Les cicatrices sont appelées marques d’amour.

Les jeunes filles déclarent leur amour aux hommes lors de la cérémonie. Elles sont battues par les membres de la famille des garçons qui subissent le rite de passage, appelé Maza. Elles ne s’enfuient pas, mais demandent aux hommes de les fouetter et exhibent fièrement leurs blessures, preuve de leur bravoure après avoir subi le supplice.

Le photographe Jeremy Hunter a immortalisé une cérémonie de la tribu Hamar en Éthiopie. Il révèle que ces jeunes filles reçoivent ces coups de fouet pour également démontrer les sacrifices qu’elles seront capables de faire pour les hommes. Les filles font l’éloge des garçons en chantant et en jouant de la trompette. Elles leur déclarent leur amour et leur désir d’être fouettées. Les cicatrices peuvent être brutales.

Pour atténuer l’impact de la cravache, elles se couvrent le corps de beurre. Selon leur tradition, les cicatrices sont un marqueur de l’amour et de l’endurance de la jeune fille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici