🛑 Drame Ă  Mbour ! L’ex petite amie du meurtrier, Aly KouyatĂ©, fait de terribles rĂ©vĂ©lations

0
1269

Aly KouyatĂ© de nationalitĂ© guinĂ©enne a commis un terrible acte au marchĂ© central de Mbour qui a coĂ»tĂ© la vie Ă  deux innocents et faisant plusieurs blessĂ©s. Après cet horrible acte la population Mbouroise Ă©tait dans une colère tout en voulant appliquer le fameux adage “Ĺ“il pour Ĺ“il, dent pour dent” qui n’a pas abouti.

L’ex petite amie du meurtrier, du nom de Sokhna Khady Bâ habitante de Touba fait de terribles rĂ©vĂ©lations sur Aly KouyatĂ© “Je l’ai connu en tant que conducteur de moto Jakarta Ă  Thiès, on a Ă©changĂ© de numĂ©ro. Il m’a appelĂ© un jour pour me dire qu’il avait des sentiments envers moi depuis le premier jour oĂą il m’avait rencontrĂ©. Au dĂ©but j’ai refusĂ© parceque je le connaissais pas mais vu le service qu’il m’avait rendu le premier jour de notre rencontre (Il m’avait amenĂ© Ă  l’endroit oĂą je me rendrai alors que mes frais de transport n’Ă©tait pas complet) J’ai finalement fini Ă  accepter d’essayer une relation amoureuse avec lui. On a fait quelques temps j’ai eu Ă  dĂ©couvrir qu’il me mentait sur beaucoup de choses (Son nom, sa situation matrimoniale, sa nationalité…) On Ă©tait sur son moto un jour et on m’a volĂ© mon tĂ©lĂ©phone portable. Vu sa rĂ©action j’ai eu impression qu’il avait orchestrĂ© le vole. J’ai dĂ©cidĂ© de faire une dĂ©claration Ă  la gendarmerie et je lui ai dit de m’accompagner au dĂ©but il a refusĂ© mais il fini par accepter. ArrivĂ©s Ă  la gendarmerie, un l’agent a dit Ă  Aly ce que tu fais actuellement est mieux que ce que tu faisais auparavant. Après avoir entendu cela je commence Ă  m’inquiĂ©ter. Quand nous avons quittĂ© la gendarmerie pour retourner dans le restaurant oĂą je travaillais, je me posais des milliers de questions. Le soir je l’ai appelĂ© pour qu’on se voit et Ă©claircir quelques points. ArrivĂ©s au rendez vous je l’ai questionnĂ© sur ce qu’il faisait auparavant mais comme d’habitude il a inventĂ© une histoire qui sonne mal Ă  l’oreille. Mais toutefois il m’a rĂ©vĂ©lĂ© qu’on lui avait emprisonnĂ© une fois. Après cela nous sommes rentrĂ©s, le temps passe, un jour il l’a essayĂ© de me piĂ©ger en me disant que sa mère est grave malade, il a vendu ses moto pour son traitement et m’a demandĂ© de l’emprunter 300 000FCFA. J’ai refusĂ© vu que je n’avais mĂŞme pas cette somme avec moi. Mais toutefois il l’a inventĂ© cette histoire pour savoir si je connaissais l’endroit oĂą ma patronne mettait son argent au niveau du restaurant. Vu qu’il n’a pas rĂ©ussi son piège Aly m’a bloquĂ© je l’ai rappelĂ© Ă  maintes reprises mais en vain. Après je suis allĂ© Ă  sa recherche parce qu’un jour je l’avais servi Ă  manger avec le bol de ma patronne, et cette dernière me demandait tout le temps le bol. Quand je suis arrivĂ©e dans le lieu oĂą les Jakartamen stationnent, un homme m’a rĂ©vĂ©lĂ© qu’il se nomme Aly KouyatĂ©, il est de nationalitĂ© guinĂ©enne, il a une femme Ă  GuinĂ©e puis il a abandonnĂ© pour venir au SĂ©nĂ©gal lĂ  oĂą il commet beaucoup d’acte de dĂ©linquance. Après quelques temps on s’est revu et je lui ai dit tous ses mensonges et il m’a dit de rester avec lui parce qu’il veut changer. Après on a commencĂ© Ă  se reparler et sa femme qui vit au SĂ©nĂ©gal a vu nos appels et elle a crĂ©Ă© des histoires. Cette nuit Aly m’a appelĂ© pour que je règle la situation j’ai pu parler Ă  sa femme et l’a calmĂ© et c’est cette mĂŞme nuit oĂą j’ai rompu m’a relation avec Aly. Après cela il m’a menacĂ© que je vais le regretter amèrement. Mais les informations que j’avais sur lui et sachant que je pouvais le dĂ©noncer Ă  la police, il n’a pu rien me faire. Concernant le cas du drame de Mbour je l’ai su dans les mĂ©dias mais j’ai eu peur quand j’ai entendu que l’arme du crime il a achetĂ© Ă  Touba, un moment donnĂ© je disais qu’il Ă©tait Ă  ma recherche.”


Après tous ces rĂ©vĂ©lations Sokhna Khady veut que justice soit faite et que dans son cellule les gardes pĂ©nitentiaires soient prudents avec lui parce qu’il est très dangereux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici