🛑 Kawtef ! “GordjiguĂ©ne” bi dafa begone iri bĂ©ne copain, copain bi piĂ©gĂ© ak deux xaritam…

0
1398

Un  prĂ©sumĂ© homosexuel a Ă©tĂ© piĂ©gĂ© par un trio puis bastonnĂ© et filmĂ© Ă  la fois. Tout est parti lorsque le supposĂ© gay appâtait un jeune homme pour coucher avec lui. Il envoyait des images Ă  caractère pornographique (d’acte contre-nature) Ă  sa proie. 

Las de subir les agissements de ce prĂ©sumĂ© homosexuel, le jeune homme lui a tendu un piège en complicitĂ© avec deux de ses amis. Ils lui ont donc fixĂ© un rendez-vous aux airs de guet-apens. 

Ne se doutant de rien, le supposĂ© gay a rĂ©pondu Ă  l’invitation. Mais il a Ă©tĂ© tenu en respect et bastonnĂ© sĂ©vèrement par trois personnes, selon des sources de Seneweb. 

La scène de bastonnade a été immortalisée à travers une vidéo filmée par un smartphone. À la suite de cette bastonnade, il a été libéré par le trio.

Loin de s’arrĂŞter lĂ , les trois acolytes ont dĂ©butĂ© un chantage contre l’individu en menaçant, notamment, de partager la vidĂ©o dans laquelle il a assumĂ© son statut d’homosexuel.

 Las de subir cette pression, il a dĂ©posĂ© une plainte Ă  la police contre les trois maĂ®tres-chanteurs. Ces derniers ont Ă©tĂ© tous arrĂŞtĂ©s par les Ă©lĂ©ments du commissariat de l’Ă®le de Saint-Louis. Mais il ressort de l’enquĂŞte que le plaignant avait envoyĂ© des images obscènes Ă  l’un des mis en causes pour coucher avec lui. 

Du coup, l’auteur de la plainte a, Ă©galement, Ă©tĂ© arrĂŞtĂ© et placĂ© en garde Ă  vue. Le prĂ©sumĂ© homosexuel est poursuivi pour Incitation Ă  la dĂ©bauche, collecte et diffusion d’images contraires aux bonnes mĹ“urs, d’après des sources de Seneweb.

 Mis devant le fait accompli, il a reconnu sans ambages les faits. Il a avouĂ© Ă©prouver “parfois des pulsions sexuelles envers l’homme”. Quand aux trois individus qui avaient tabassĂ© et fait chanter le supposĂ© gay, ils sont poursuivis pour violence, voie de fait et chantage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici