Mondial 2022 : Abdou Diallo rêve de soulever la Coupe du monde avec le Sénégal : ‘’Il n’y a pas de complexes… ‘’ 

0
452

La Coupe du monde 2022 se profile. Abdou Diallo, international sénégalais, croit en un beau tournoi de son équipe. Le défenseur veut se débarrasser des complexes. Les Lions de la Teranga sont dans le groupe A avec le Qatar, pays organisateur, les Pays-Bas et l’Equateur.

Pour Abdou Diallo, l’aventure avec l’équipe nationale du Sénégal a débuté de façon idyllique. Le défenseur, pour sa première compétition avec les Lions de la Teranga, a remporté la CAN 2021 en février dernier au Cameroun. La première étoile de l’histoire du Sénégal. il aura d’ailleurs l’occasion de disputer un second tournoi à partir du 20 novembre prochain : la Coupe du monde 2022. Et pour ce Mondial, le joueur formé à Monaco se veut confiant. Pour lui, son équipe ne doit avoir peur de personne.

«Même si nous ne pouvons pas voir l’avenir, vous devez être convaincu que vous pouvez certainement y parvenir. Nous avons également eu un plafond de verre lors de la finale de la Coupe des Nations et nous l’avons brisé, donc mon rêve est d’en briser un autre. Si nous y parvenons, je serai le plus heureux. Il n’y a pas de complexes. Si nous n’y parvenons pas, nous n’y parviendrons pas, mais vous devez accepter cette pression car cela signifie que nous faisons du bon travail », a d’abord lancé Abdou Diallo à BBC Sport Africa.

Sur les traces de la génération de 2022

Le défenseur de 26 ans veut lui aussi écrire l’histoire du Sénégal et de l’Afrique. Comme l’a fait le Sénégal en 2022. Pour leur première Coupe du monde, les Sénégalais avaient atteint les quarts de finale. Abdou Diallo se remémore les souvenirs de cette époque. En espérant par ailleurs en faire autant, voire plus.

« Je reçois des flashs de mon père me soulevant dans les airs, je me souviens que les voisins se plaignaient du bruit (…). Cette génération nous a vraiment inspirés et 20 ans plus tard, nous avons de nouveau participé à la finale de la Coupe des nations, l’avons remportée cette fois et avions nos frères aînés avec nous, célébrant comme s’ils l’avaient eux-mêmes gagné. C’était génial. Maintenant, c’est à nous (à la Coupe du monde). Nous devons écrire l’histoire de ce pays et nous verrons où cela nous mènera », ajoute Abdou Diallo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici